Protections contre l’achat

Et si la plupart des protections dont sont équipés les biens culturels (DVD,CD, jeux vidéos…) avait pour seul impact une réduction de la consommation… ?

Les protections gênent-elles réellement les gens qui ne souhaitent pas acheter dans la légalité ? Est-ce que la gêne occasionnée ne freinerait pas les acheteurs ?

Exemple du DVD

Une protection contre la copie des DVDs (la protection est appelée CSS pour Content Scrambling System) contraint les utilisateurs de Linux a installer un programme permettant de contourner cette protection, s’ils souhaitent lire les DVDs qu’ils ont acheté en toute légalité.

Cette protection a été contournée en 1999, soit trois ans après sa création, par trois personnes (Jon Lech Johansen, alors agé de 16 ans, et deux anonymes) . Jon Lech Johansen a bien sur été attaqué en justice pour cela.

Pourtant, en rendant possible la lecture des DVDs sous Linux, ces trois personnes n’ont elles pas rendues service aux majors (et à Linux) ?

Cette protection qui rendait initialement la lecture des DVDs impossible sur Linux a t’elle vraiment été bénéfique à l’industrie. Cela a t’il réellement augmenté les ventes ? Est-ce le cas aujourd’hui ?

Des protections qui mettent en danger…

Rootkit Sony-MBG

Le système DRM de Sony installait un rootkit sur les ordinateurs Windows. Ce rootkit pouvait être utilisé par des virus pour agir sans être détecté par les antivirus. Cet épisode fâcheux n’a probablement pas fait du bien à l’image de Sony, et a encore moins incité à la consommation.

VOD pour internautes imprudents

Au balbutiement de la Vidéo à la Demande, j’ai eu quelques problèmes pour regarder un film. Le naïf que je suis avait d’abord commencé par essayé sous Linux. Bien entendu, le système DRM en place interdisait toute consommation sous un autre système d’exploitation que Windows.

J’avais donc redémarré que sous une ancienne installation de Windows 2000, qui ne me servait que dans des cas de « force majeure ».

Seconde erreur : en tant qu’informaticien, j’évite de surfer et d’utiliser un ordinateur en utilisant un compte d’administrateur. La plateforme de VOD ne l’entendait pas de cette oreille et m’a contraint a surfer en tant qu’administrateur pour payer la lecture de ce film.

Une fois le film payé, je n’ai pas pu le consulter….

Depuis, j’ai eu d’autres expériences de Vidéo à la Demande, mais celle-ci m’avait quelque peu refroidi…

Quelques expériences personnelles

Protection d’un jeux-vidéo qui se retourne contre l’acheteur

Il m’est arrivé que certains jeux vidéos, que j’avais pourtant acheté en toute légalité, m’interdise toute utilisation, en raison d’un problème dans leur système de protection (je pense notamment au jeu Outcast).

Protections entrainant une crainte de l’acheteur

A titre personnel, il m’est arrivé de vouloir acheter un CD audio, puis de le remettre en rayon, après m’être rendu compte qu’il était protégé. Je crains (peut-être à tort) de ne pas pouvoir lire le CD sous Linux, ou sur mon auto-radio…

Une réflexion au sujet de « Protections contre l’achat »

  1. Je suis d’accord avec toi, c’est avant tout un problème de disponibilité qui incite les gens à pirater les œuvres ou les jeux.
    Un divx de 700M lisible sur n’importe quelle plateforme est beaucoup plus agréable qu’un DVD officiel avec cryptage gênant, avec dix minutes de publicité au début, et qui ne résiste pas aux rayures…
    Les commerciaux scient la branche sur laquelle ils sont assis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *